Sélectionner une page

Dent de lait, il arrive qu’une petite souris passe la chercher sous l’oreiller. C’est pourquoi, au petit matin, une pièce d’argent a pris la place de la dent de lait. La généreuse petite souris y a laissé ses économies. Mais pourquoi donc ?

Dent de lait

Dent de lait, qui a vu passer la petite souris ?

Dent de lait, l’histoire de la petite souris

Quelques histoires se content. Tout d’abord, il y a celle tirée du Conte de Madame D’Aulnoy, « La Bonne Petite Souris » (1697-1698). Pour certains, cette coutume est tirée de cet ouvrage. Cependant, l’histoire n’est pas bien jolie et pourrait plus faire peur que envie. C’est pourquoi, il est bien plus joli de se tourner vers la « véritable histoire de la petite souris » de Marie-Anne Boucher. L’histoire raconte que le méchant Ratifer a volé à la souris ses 1250 souriceaux et demande en échange un château en dents de lait.

La Fée des Dents

Bien que nous ne saurons jamais de où vient la coutume de la petite souris, rien ne nous empêche de créer notre propre histoire. Celle qui fait vite oublier à l’enfant la douleur de la perte d’une dent. Et si l’enfant préfère les fées, sachez que dans certains pays anglophones, c’est la Fée des Dents qui dépose une pièce sous l’oreiller.

L’évolution de la dentition

Les dents de lait son également appelées dents de bébé. En général, elles sont toutes en place à l’âge de 2 ou 3 ans. C’est vers l’âge de 6 ans que l’enfant va perdre sa première dent de lait. Dès ce moment là et jusqu’à l’âge de 12 ans, les dents permanentes viennent remplacer les dents de lait. Nous les appelons également les dents d’adultes. Ensuite, la dentition de l’enfant passera de 20 à 32 dents. Les dents de sagesses que l’on nomment également les troisièmes molaires, apparaissent vers la 21ème année.

Que faites-vous lorsque votre enfant perd une dent ?

Partagez les histoires que vous racontez à vos enfants ainsi que les astuces que vous utilisez pour les rassurer. Elles peuvent aider les parents dans les moments importants de l’évolution de leur(s) enfant(s) . C’est pourquoi vos partages dans les commentaires sont les bienvenus.

Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter votre bon dentiste. C’est avec plaisir qu’il vous apporte de bons conseils.